MINISTRY OF SOUND LONDON

MINISTRY OF SOUND LONDONCredits : Ministry of Sound

Alors que les festivals de Septembre sont terminés et que la saison des après skis va commencer, il est de bon ton de se demander où allons-nous sortir cet hiver quand on aime la musique électronique ? Le clubbing est bel et bien en perdition, c’est un fait, les chiffres ne mentent pas. Cependant, certaines boites iconiques perdurent comme le Ministry of Sound London

Alors, étant des inconditionnels du Ministry of Sound London, on a voulu vous donner 5 raisons d’y aller, histoire de vous faire profiter de l’hiver dans des bonnes vibes.

 

5 bonnes raison d’aller au Ministry of Sound London

 

  1. C’est le club préféré des Spice Girls

Trêve de plaisanterie, c’est à prendre au 40ème degré de toute façon (smiley grimace) mais cette scène du film navet des Spice Girls reflète juste bien le joyeux b****l dans lequel on pouvait clubber à l’époque et le décor n’a pratiquement pas changé aujourd’hui : l’escalier, le premier étage, le look d’énorme usine de la boite etc

Le film est de 1997 et le club Ministry of Sounds London existe encore. Au vue de la crise européenne du clubbing, nous, on appelle ça un exploit…

 

2. Toutes les légendes vont au Ministry of Sounds

Seules les légendes mêmes…Qui on a pu voir ? Bob Sinclar, Nervo, Laidback Luke, Tommy Trash et même Frankie Knuckles deux jours avant qu’il nous quitte…

Les prochains line-up : Nicky Romero, Jonas Blue, Dimitri from Paris, Louie Vega, Benny Benassi…Pour en savoir plus: https://www.ministryofsound.com/club/ 

D’ailleurs DJ Mag a partagé vos votes sur ce club qui rentre dans le top mondial : 

https://www.djmag.fr/articles/3769-les-100-meilleurs-clubs-du-monde-top100clubs-2018 

 

3. Au Ministry of Sound, c’est venez comme vous êtes

Si vous en avez marre de ces petits clubs qui forcent tous vos copains à être “sapés comme jamais” pour pouvoir daigner rentrer un orteil sur le dancefloor, alors on a mieux à vous proposer… Au Ministry, pas de prise de tête, vous rentrez en baskets et en jean, on est pas ici pour le paraître ni le bling mais bien pour la musique, rien que la musique.

On a fait beaucoup de clubs et seuls les clubs de passionnés comme ceux-là vous permettent d’être vous même. L’atmosphère est unique. Entrez avec vos baskets, vous verrez…

 

4. Un précurseur de tendances


Le Ministry of Sounds London a invité des artistes qui faisait de la house et de la deep house bien avant que cela revienne à la mode en 2015. Aujourd’hui tout le monde parle de “bass house” mais la house londonienne est présente depuis des dizaines d’années là bas, se mêlant à ce qu’ils appellent le “garage”.

 

5. Ministry of Sounds, plus qu’un simple club 

Label musical, albums, salle de sport, club de gym, live venue, mini concerts, lieux d’événements, conférences…Le Ministry a su tirer profit de son nom et se diversifier tout en exploitant le digital quand beaucoup de boites de nuit ferment tour à tour leurs portes…

Et toi, qu’as-tu pensé du Ministry of Sounds London ? Quel est ton club préféré ? T’es plutôt discothèque ou festival ?

Pour plus d’endroits où sortir à Londres : clique ICI : https://www.musicandwanderlust.com/ou-sortir-londres_5/ 

 

A lundi prochain pour un nouvel article Musique et Voyage !

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *